Vous avez peut-être remarqué une boule molle près de l’omoplate et vous vous demandez ce que cela peut être ? Les causes possibles sont nombreuses, mais dans cet article, nous allons principalement aborder les lipomes, qui sont des excroissances bénignes de tissu adipeux. Nous verrons également d’autres types de douleurs et de masses pouvant affecter cette zone du dos, ainsi que les traitements envisageables.

Les lipomes : qu’est-ce que c’est ?

Les lipomes sont des tumeurs bénignes composées de tissu adipeux. Ils apparaissent généralement sous la peau, mais peuvent aussi se développer dans les muscles, les nerfs ou les organes internes comme les intestins ou le foie. Les lipomes présentent souvent un aspect de boule molle et indolore, et leur taille varie en général entre 1 et 5 centimètres de diamètre. Leur apparition est souvent liée à un déséquilibre hormonal, à une prédisposition génétique, ou encore suite à une blessure.

Les différentes formes de lipomes

Il existe plusieurs types de lipomes qui diffèrent par leur emplacement, leur consistance et leurs caractéristiques cliniques :

  • Lipome sous-cutané : il s’agit du type de lipome le plus répandu. Il se forme sous la peau et se traduit par une masse graisseuse au toucher mou, non douloureuse et généralement mobile.
  • Lipome intra-musculaire : ce type de lipome se développe à l’intérieur des muscles. Il peut être plus profond que le lipome sous-cutané et donc moins palpable.
  • Angiolipome : c’est un lipome qui contient en son sein des vaisseaux sanguins. Il est parfois plus sensible et douloureux que les autres types de lipomes.
  • Myolipome : ce lipome présente plusieurs éléments musculaires et peut causer une gêne ou une douleur lorsqu’il comprime les muscles avoisinants.

Diagnostic et traitement du lipome

Dans la plupart des cas, les lipomes ne requièrent pas de traitement médical spécifique. En effet, étant donné qu’ils sont bénins et n’entraînent généralement aucun symptôme, ils peuvent simplement être surveillés sur le long terme.

A quelle moment consulter un médecin ?

Si vous ressentez de la douleur, un engourdissement ou de l’inflammation autour de votre lipome, il est préférable de consulter un professionnel de santé afin d’évaluer si un traitement doit être mis en place. De même, si la boule près de l’omoplate grossit rapidement, change de forme ou devient dure, un avis médical sera nécessaire pour écarter une potentielle complication.

Examen et traitements

Afin de confirmer un diagnostic, votre médecin pourra pratiquer une échographie ou, dans certains cas, demander une biopsie du lipome. Si un traitement s’avère nécessaire, plusieurs options sont possibles :

  • La chirurgie : l’ablation chirurgicale est le traitement le plus couramment utilisé pour les lipomes provoquant des gênes, des douleurs ou présentant des caractéristiques suspectes.
  • La liposuccion : cette méthode consiste à aspirer la graisse constituant le lipome au moyen d’une seringue ou d’un dispositif spécial. Elle est souvent privilégiée lorsque l’on souhaite minimiser les cicatrices post-opératoires, mais comporte un risque accru de récidive.
  • Les médicaments : dans certains cas, des injections de corticostéroïdes peuvent aider à réduire l’inflammation et la taille du lipome. Ce traitement n’élimine cependant pas complètement la masse graisseuse.

Autres causes possibles de boule près de l’omoplate

Bien que les lipomes soient les tumeurs bénignes les plus fréquentes, d’autres affections peuvent se manifester sous forme de boule au niveau de l’omoplate, notamment :

  • Un kyste épidermoïde : cette masse bénigne de la peau est causée par une accumulation de cellules cutanées mortes, formant une boule souvent ferme et indolore. Il peut être retiré chirurgicalement en cas de gêne ou d’infection.
  • Une inflammation des tissus entourant l’omoplate : cela peut être dû à un muscle froissé, une tendinite, ou même un abcès provoqué par une infection bactérienne.
  • Des masses malignes : dans de rares cas, une boule située près de l’omoplate peut être le signe d’une pathologie cancéreuse, comme un sarcome des tissus mous ou un lymphome. Un examen médical approfondi sera alors nécessaire pour établir un diagnostic précis.

Pour conclure, lorsque vous remarquez une boule molle près de l’omoplate, il s’agit souvent d’un lipome qui ne nécessite généralement pas de traitement médical spécifique. Cependant, les douleurs ou les modifications inattendues doivent inciter à consulter un professionnel de santé afin d’évaluer le besoin d’un traitement adapté. Enfin, il convient de se rappeler que, bien que rarement, une telle masse pourrait révéler une affection plus sérieuse nécessitant un suivi médical attentif.

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
Retour en haut