Engourdissement des deux bras et mains : causes, symptômes et traitement

L’engourdissement des deux bras et mains peut être un phénomène troublant pour ceux qui en souffrent. Qu’il survienne de façon occasionnelle ou chronique, cet engourdissement peut provoquer non seulement une gêne mais aussi potentiellement révéler des problèmes médicaux sous-jacents. Dans cet article, nous explorerons les différentes causes possibles à l’origine d’un engourdissement des membres supérieurs, ainsi que les symptômes associés et les solutions envisageables pour y remédier.

Causes de l’engourdissement des deux bras et mains

Un engourdissement des membres supérieurs peut être attribué à plusieurs causes potentielles. Les plus courantes incluent :

  • Le syndrome du canal carpien : Cette affection se produit lorsque le nerf médian est comprimé au niveau du poignet, entraînant souvent un engourdissement, des picotements et éventuellement une faiblesse dans la main et les doigts.
  • La compression nerveuse : Une pression sur un nerf, généralement causée par un gonflement ou une inflammation des tissus environnants, peut provoquer des sensations d’engourdissement ou de picotement dans les bras et les mains.
  • Les troubles circulatoires : Un ralentissement ou un blocage de la circulation sanguine vers les membres supérieurs peut entraîner une perte de sensation et un engourdissement dans les bras et les mains.
  • Les carences en vitamines : Une carence en certaines vitamines, notamment la vitamine B12, peut affecter le fonctionnement du système nerveux et causer des sensations d’engourdissement.
  • Le diabète : Les personnes atteintes de diabète peuvent développer une neuropathie périphérique, qui se manifeste souvent par un engourdissement ou une douleur dans les extrémités.

Symptômes associés à l’engourdissement des deux bras et mains

Au-delà de la sensation d’engourdissement elle-même, plusieurs symptômes sont susceptibles d’accompagner cet état. Ceux-ci varient selon les causes sous-jacentes et peuvent inclure :

  • Douleurs : Des douleurs musculaires ou articulaires dans les bras et les mains peuvent s’ajouter à l’engourdissement.
  • Des picotements : Des sensations similaires à des « fourmis » ou à des piqûres d’aiguilles peuvent accompagner l’engourdissement.
  • Faiblesse : Un affaiblissement musculaire dans les membres supérieurs peut résulter de dysfonctionnements nerveux ou circulatoires.
  • Perte de coordination : Certaines causes d’engourdissement peuvent également provoquer un trouble de la coordination des mouvements des bras et des mains.

Diagnostic et traitement

Consultation médicale

Si vous ressentez un engourdissement persistant ou chronique dans vos deux bras et mains, il est nécessaire de consulter un médecin. Celui-ci évaluera vos symptômes et examinera l’historique médical afin d’identifier la cause potentielle de votre problème. Des examens tels que le test d’électromyographie (EMG) permettra d’évaluer l’activité électrique des muscles et des nerfs, tandis que des analyses sanguines peuvent identifier les carences en vitamines ou autres facteurs contribuant à l’engourdissement.

Traitements possibles

Le traitement approprié dépendra de la cause sous-jacente de l’engourdissement des membres supérieurs. Parmi les options thérapeutiques envisagées :

  • La modification des activités : Si vos symptômes résultent de postures ou d’exercices inadaptés, votre médecin pourra vous proposer des modifications de vos habitudes quotidiennes pour soulager la pression sur les nerfs affectés.
  • La physiothérapie : Des exercices spécifiques visant à renforcer et étirer les muscles entourant les nerfs touchés pourront être recommandés.
  • Les médicaments : Selon la cause, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), des corticostéroïdes ou des médicaments agissant sur le système nerveux peuvent être prescrits pour soulager les symptômes d’engourdissement.
  • La chirurgie : Dans des cas plus graves, tels que le syndrome du canal carpien sévère ou certaines compressions nerveuses, une intervention chirurgicale visant à libérer le nerf comprimé peut être nécessaire.

Prévention de l’engourdissement des deux bras et mains

Bien qu’il ne soit pas toujours possible de prévenir un engourdissement des membres supérieurs, plusieurs mesures peuvent être prises pour limiter les risques :

  • Maintenez une bonne posture : Adopter une posture adéquate au travail, lors de la pratique sportive ou en dormant peut aider à diminuer la pression sur les nerfs et les vaisseaux sanguins des bras et des mains.
  • Effectuez des pauses régulières : Lorsque vous effectuez des activités répétitives ou lorsque vous maintenez une position pendant une longue période, pensez à faire des pauses pour bouger, étirer et reposer vos membres supérieurs.
  • Optez pour des outils ergonomiques : Si votre travail implique l’utilisation d’outils ou d’équipements, choisissez des modèles conçus pour minimiser la contrainte sur les muscles et les nerfs.
  • Adoptez une alimentation équilibrée : Une alimentation riche en vitamines et en nutriments essentiels contribue à maintenir un bon fonctionnement du système nerveux et peut ainsi prévenir les sensations d’engourdissement.

En somme, un engourdissement des deux bras et mains peut résulter de diverses causes, allant de problèmes bénins tels que la posture inadaptée aux affections plus sérieuses comme le syndrome du canal carpien. Il est essentiel de consulter un médecin si ce problème persiste afin de déterminer la cause sous-jacente et de bénéficier d’un traitement adapté.

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

fr_FRFrench
Retour en haut